Ici, les idées de génie deviennent des objets finis.

La Cité de l’Objet Connecté accompagne les start-ups, PME, ETI, et grands groupes à tous les stades d’avancement de leurs projets IoT, de l’idée à l’industrialisation.
Rejoignez un espace qui stimule la créativité et vous connecte à vos ambitions.

La Cité de l’Objet Connecté, c’est un lieu pour imaginer et matérialiser les objets de demain.

Fun
Un environnement créatif et bienveillant qui fait émerger les idées.

Espace
2000 mètres carrés de surface pour voir grand.

Vitesse
Un parc machine high tech pour aller de l’idée à l’objet sans perdre de temps.

Lumière
Un showroom pour mettre en lumière toutes les facettes de vos objets.

Réseau
Des experts qui vous guident et vous connectent à un réseau de contacts privilégiés.

Liberté
Des espaces de travail, de rencontre, de fabrication, de créativité, etc.

La Cité de l'Objet Connecté, ce sont des événements pour faire bouger les lignes.

Prochainement.

La Cité de l’Objet Connecté, ce sont ceux qui y sont qui en parlent le mieux.

APIdou : Le doudou avec une API
Rémi Bouton - Business Development

APIdou

Il y a toutes les compétences et le matériel nécessaire pour développer, mesurer, prototyper et produire ici. Il n’y a pas d’équivalent à Paris sur l’électronique ! Si on a aujourd’hui notre carte, c’est grâce à la Cité. C’est un véritable un accélérateur.

Lire l'interview
http://jactiv.ouest-france.fr/
Morgan Lavaux - CEO

Hector

Suite à notre sélection, les ingénieurs ont totalement remis à plat le projet et en moins de 8 mois nous avons sorti un produit tout beau tout fonctionnel et prêt à l'industrialisation. La Cité de l’Objet Connecté, c’est un accélérateur à tout point de vue !”

Lire l'interview
velco
Pierre Regnier - Président

Velco

Le guidon connecté "Wink" se concrétise, mais le parcours était semé d'embûches. Sans l'aide de réseaux de professionnels, nous aurions difficilement évité de nombreux pièges ! C'est d'ailleurs au côté des spécialistes de la Cité que nous avons pu résoudre de nombreux verrous technologiques.

Lire l'interview