PP Garcia - Cité de l'Objet Connecté
17 mars 2017

L’expert PP Garcia vous connecte à la réalité virtuelle !

Alors que la réalité virtuelle envahit les salons de nouvelles technologies du monde entier, il nous semblait important de faire un point sur cette innovation et son rapport à l'Internet des Objets. Et qui de mieux pour nous en parler que l'expert high-tech PP Garcia ? Rencontre avec un journaliste pas comme les autres !

Bonjour Patrick Pierre Garcia, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis un journaliste high-tech. J’ai commencé ma carrière il y a 20 ans, j’ai tenté ma chance à Paris avec uniquement ma passion des nouvelles technologies et sans étude particulière en journalisme.

J’ai donc tout appris sur le tas pendant deux ans avec Patrick Vercher, patron de “La Nouvelle revue du son” et de “Prestige Audio/vidéo”. Il a fait de moi, je l’espère, un bon journaliste, mais à la base c’est ma passion du son et de l’image qui m’a amené vers ce métier. Je me suis demandé à l’âge de 12-13 ans quel serait le métier qui me permettrait d’avoir accès à ce matériel, j’ai donc commencé à m’intéresser à la radio, au DVD et à tous les canaux me permettant de sublimer ma passion pour l’art, le cinéma, la musique… C’est ainsi que je suis arrivé à tester des téléviseurs, vidéoprojecteurs, enceintes nomades, smartphones ou des nouvelles technologies comme le 4K ou le HDR… On a désormais du matériel extraordinaire pour profiter au maximum de l’audio et la vidéo !

Vous avez donc fait de votre passion votre métier ?

Tout à fait, j’ai réussi le grand chelem suprême ! J’ai par ailleurs eu la chance de travailler pour de nombreux médias… De fil en aiguille j’ai collaboré avec “Les Années Laser”, “Les Numériques”, “Sonovision Hi-Fi Vidéo”, “Home Cinéma”, “Studio Ciné Live Prestige Audio/Vidéo”, Canal + (dans “La nouvelle édition” d’Ali Badou), Qobuz, BFM Business…

Aujourd’hui, je travaille chez “01net TV/RMC Podcast” et sur NRJ Games, qui est le site internet d’NRJ consacré au high-tech et au gaming. C’est un JT enregistré dans le grand studio de Cauet avec un public : c’est la première fois qu’on fait ça, en France !

Avez-vous un domaine de prédilection ?

Je n’ai pas un domaine, j’en ai plusieurs… Je vais donc répondre : tout ce qui est nouvelles technologies. Je suis large d’esprit et je suis capable de sauter de joie devant le dernier objet connecté du moment. Maintenant, il y a des choses auxquelles je ne crois pas comme les montre connectées et bracelets connectés, je n’y crois plus !

Êtes-vous également un gameur ?

Absolument pas… J’ai été joueur du temps de la NES, mais le Cinéma et l’audio ont pris le pas. J’avoue être un piètre joueur, d’ailleurs et quand je suis invité à Canal+ au journal des jeux vidéos, ils ne me font même plus toucher à aucune manette et me laissent répondre uniquement aux questions techniques, on en est là ! Maintenant, j’admire cet univers.

Que retenir en matière d’innovation du Mobile World Congress 2017 !

Le problème de ce congrès, comme pour le CES de Las Vegas, c’est que les gens s’attendent à un effet “waouh” ! Or, lors cette manifestation, on a eu plus de confirmations que de découvertes. Ce n’était pas un mauvais salon pour autant. On peut d’ailleurs souligner les efforts de Sony dans la captation d’images, de LG avec son G6 qui est selon moi le meilleur smartphone présenté… Huawei ont confirmé leur notoriété avec le P10 et Wiko avec son premier smartphone haut de gamme.

Cela manquait juste d’un coup d’éclat : si Samsung avait sorti le S8, ça aurait fait effet « waouh », c’est sur !

Et les coups du coeur du Virtuality ?

Au final les coups de coeur, on les connaissait déjà, car ce n’est pas un salon de nouveautés.  C’est un salon très B2B et cela pouvait être déceptif pour le grand public. Maintenant, en ce qui me concerne, je suis toujours sous le charme pour le système Birdy qui permet de voler avec le MK2 VR, mais également pour l’Hololens de Microsoft ou le backpack de MSI.

Le système Birdy au salon Virtuality 2017 – Image extraite du vlog NRJ GAME

Comment évolueront les relations entre la VR et IoT ?

Je me suis déjà posé la question moi-même et tout le problème de l’IoT, c’est que c’est un univers tellement vaste que je ne vois pas comment le résumer… Maintenant, il existe les masques VR et j’estime qu’il va y avoir tout un écosystème d’accessoires autour de cette technologie. Et c’est précisément dans cet univers utilitaire qu’il y aura des choses du domaine de l’Iot auxquelles on ne pense pas encore et qui vont se développer.

Prenons l’exemple d’HTC VIVE. HTC est en train de créer tout un univers autour de leur masque, comme par exemple des manettes. Au final, le masque n’est qu’un pendant. Tout ce qui est satellitaire autour du masque va intégrer des objets connectés et développer l’expérience via de la réalité augmentée. Je pense qu’au final, c’est l’union entre la réalité augmentée et la réalité virtuelle qui va intégrer l’IoT ! Je ne crois pas à la réalité virtuelle en tant que circuit fermé, elle va s’ouvrir et va se fondre à la réalité augmentée.

Je vous invite à consulter le numéro de “Power” évoquant le salon Mobile World Congress 2017 qui évoque l’évolution des objets connectés au travers notamment des Trackers d’HTC qui intègrent des objets réels dans notre monde virtuel.

Pouvez-vous nous donner une rapide définition des réalités augmentée et virtuelle ?

C’est tellement vaste… C’est vraiment difficile de répondre à cette question, car elles sont dans des univers différents. La réalité virtuelle peut revêtir 45 milliards de formes, car elle peut être dans le gaming, le médical, la sophrologie… La réalité augmentée peut quant à elle vous aider en entreprise et dans de multiples secteurs, par exemple pour créer un nouveau design.

Au final, ce sont deux univers infinis, il n’y a aucune limite, c’est pour cela qu’ils doivent se joindre !

Quel matériel conseillez-vous aujourd’hui pour profiter d’une expérience optimale en réalité virtuelle ?

Le HTC VIVE, car c’est celui qui a le meilleur capteur. Il faut savoir que le problème de la VR, c’est sa précision.

L’idée d’HTC de mettre des capteurs en hauteur dans la pièce permet de réaliser un mapping et de vous situer à l’intérieur. Maintenant, il y a encore d’énormes progrès à faire notamment concernant le nombre d’images par seconde. Actuellement, votre oreille interne peut se retrouver piégée par les latences, ce qui va générer des nausées.

Il y a donc deux points importants que la VR doit corriger :

  • La définition doit augmenter et passer à l’ultra HD ou le 6 k pour que l’on ne discerne plus les pixels
  • Un nombre d’images par seconde supérieur ce qui demande un calcul monstrueux…

Il faut bien comprendre qu’actuellement, en matière de réalité augmentée ou de réalité virtuelle, nous sommes à la préhistoire : on vient d’inventer la roue !

Quelles sociétés sont les plus à même de répondre au défi de la VR et de la VA ?

Il faut suivre Sony et HTC, mais également MSI au niveau hardware. Il y a une nouvelle génération d’ordinateurs qui sont considérés comme “Virtual Reality Compatible” et proposent des mémoires suffisantes pour encaisser l’HTC VIVE.

Ces technologies sont forcément coûteuses pour proposer des images de bonne qualité et éviter toute rémanence. La réalité virtuelle ne peut passer que par le réalisme, il faut donc des machines qui suivent…
Maintenant, le meilleur rapport qualité/prix, c’est la Playstation VR. C’est difficile de faire mieux, même si ce n’est pas le meilleur système… C’est une solution clef en main, évolutive et accessible. Il faut bien prendre en compte que ce n’est que le balbutiement de ce marché. Dans 2, 3 ou 5 ans, ça va être la folie !

En général, comment est perçue cette expérience immersive ?

Si c’est une personne aguerrie, elle sera comme un poisson dans l’eau.
Si c’est un pur béotien, il faudra le tenir par la main quand il aura le masque sur le nez, car il aura une impression de vertige immédiat. Maintenant la sensation est souvent ce fameux effet “waouh” !

En ce qui me concerne, je fais partie des personnes que cela rend malades, étant très sensible de l’oreille interne… Je teste le matériel, car c’est mon métier, mais je ne me vois pas rester avec ce matériel sur le nez. D’ailleurs, si vous regardez les spécificités techniques de tous les masques, c’est écrit “8 a 10 minutes maximum” et d’éviter cette expérience aux enfants. C’est un peu paradoxal quand on sait qu’un jeu de Playstation VR peut durer des heures ! Je n’imagine même pas l’état cognitif d’un individu qui serait avec ce masque sur le nez et les oreilles pendant 30 heures : il se lève, il tombe par terre. C’est la première technologie que je trouve aussi proche du cognitif !
À l’intérieur du masque, vous avez un accéléromètre, des gyroscopes et ça fait appel à tout notre cerveau, c’est donc certes le plus sympa, mais également le plus dangereux.

PP Garcia - IOT

La Nouvelle Edition – Canal+

Quels sont vos prochains rendez-vous et comment pouvons-nous suivre ces nouvelles aventures ?

Je vais très prochainement au Laval Virtual ! J’y étais l’année dernière et j’avais beaucoup aimé, car ils ont beaucoup de recul et des intervenants très intéressants comme Barco. Il y a également une grosse communauté de développeurs hyper intéressée et intéressante. Laval se positionne également sur la diffusion d’images au cinéma, l’image 3D, la stéréoscopie… C’est vraiment un événement très riche !

Est-ce qu’il y a des startups qui vous ont surpris ?

Je vous invite à regarder sur NRJ Games et à consulter notre JT high-tech, car il y a toujours deux ou trois startups qui pitchent leurs projets et on a reçu toutes celles qui étaient au CES de Las Vegas. Je peux par exemple vous citer “SPECKTR” : les gants connectés ou 3DRudder qui a inventé la première souris qui se pilote avec les pieds ! Je vous conseille par ailleurs de regarder l’émission avec MSI car ils ont vraiment les machines qui peuvent optimiser la VR.

Quelles innovations conseillez-vous de suivre aux lecteurs de cet article en matière de VR ?

En ce qui me concerne, je suis vraiment à fond derrière le projet Hololens de Microsoft, car c’est la technologie la plus aboutie actuellement. J’en profite également pour évoquer le retour haptique, car cela permettra d’atteindre de la réalité virtuelle complète… C’est assez fou, mais il faudra faire attention à l’excès de réalisme sur notre système cognitif !

Merci PP Garcia ! Vous êtes le bienvenue à la Cité de l’Objet Connecté, on pourra vous faire découvrir des porteurs de projets qui utilise la VR comme Hololamp, gagnant du Laval Virtual Awards 2017 dans la catégorie 3D Games & Entertainment.

Restez connectés avec PP Garcia :