Parade Izome
6 novembre 2018

Parade rend la chaussure de sécurité intelligente avec Parade Connect

Alors que l’IoT pousse l’industrie à faire sa révolution, le marché des EPI, Équipements de Protection Individuel, voit émerger en Parade une solution pertinente pour la sécurité des travailleurs isolés. Comment, un pas après l’autre, la société est parvenue à présenter la chaussure connectée que le secteur des professionnels attendait ? Franck Cherel, Président, dévoile les projets Parade Connect et E-Vone.

Depuis 1978, Parade équipe les professionnels de solutions de protection avec un mot d’ordre : le travail doit servir l’homme et pas l’inverse. En s’appuyant sur les technologies et les innovations, l’entreprise vise, à travers ses produits, à améliorer la sécurité du travailleur. “Dans la chaussure de sécurité, cela se traduit par des plaques anti-perforation ou encore des patins anti-dérapant. Mais peut-on aller plus loin ? Peut-on éviter l’accident ?” s’est interrogé Franck Cherel, Président de la société.

Passionné par l’électronique, la performance et se définissant comme “un peu un geek”, Franck Cherel imagine dès 2011 une chaussure connectée qui offrirait une vraie valeur ajoutée : “je cherchais déjà à différencier l’offre, à passer de la sécurité passive à la sécurité active. C’est un peu comme mettre de l’ABS dans la chaussure de sécurité !”

Comment améliorer la sécurité du travailleur isolé ?

Agriculteur, bûcheron, chauffagiste en intervention, artisan seul, la France compte 1,5 million de travailleurs isolés. Que se passe-t-il lorsqu’il leur arrive un problème ? Pour pallier à cette problématique, des solutions sont déjà en place dont les DATI, ces talkies-walkies pour travailleurs isolés “peu utilisés par ces personnes” selon Franck Cherel.

”Nos chaussures de sécurité sont portées par un travailleur sur six en France. Beaucoup de sociétés clientes du secteur EPI – Équipement de Protection Individuel – nous parlaient des tests qu’ils avaient menés en ajoutant de l’électronique dans un casque, un gilet, des gants ou des lunettes pour apporter des fonctionnalités supplémentaires. Toutes ces sociétés se sont heurtées à un problème majeur : ces équipements ne sont pas portés en permanence. Qui n’a pas oublié de porter son badge ? Il n’y a qu’un équipement que l’on n’oublie jamais de porter, ce sont les chaussures. De façon évidente, cela devient le lieu où l’on doit intégrer de l’électronique.”

Parade va alors réunir autour d’une table des ingénieurs, des chercheurs, des universitaires et des utilisateurs dans un brainstorming. À la question “si la chaussure était intelligente, que pourrait-elle faire ?” vont alors émerger pas moins de 80 usages. “Nous en avons sélectionné un, avec pour objectif de le porter jusqu’à son industrialisation et en faire un business-modèle fonctionnel” développe Franck. Le projet Parade Connect est lancé.

Chaussure Parade Connect

La chaussure de sécurité Parade Connect

Les fonctionnalités Parade Connect, la chaussure de sécurité connectée

Assez rapidement, Parade va imaginer Parade Connect comme une chaussure capable de détecter la chute de son porteur et d’envoyer une alerte à des aidants préalablement définis afin de réduire le délai d’interventions des secours. Franck Cherel nous explique avoir très rapidement compris que la solution se devait d’être totalement indépendante du smartphone.

“C’est un outil onéreux qui peut être perdu et qui n’est pas maîtrisé par tout le monde. De plus, le lien Bluetooth créé entre la chaussure et le smartphone est peu fiable.”

La chaussure intelligente Parade Connect sera donc un système stand-alone capable de communiquer seul, sans bouton et avec une longue autonomie. “Nous voulions un produit transparent, qui ne change pas les habitudes du porteur et qui ne doit pas être stigmatisant. C’est une chaussure normale qui ne doit pas être identifiée comme une chaussure de geek.”

Pour consommer un minimum d’énergie, le système ne communique jamais, il ne s’enclenche qu’en cas de chute. En effet, lorsqu’une chute est détectée, le système active la partie communication envoyant les coordonnées GPS via le réseau LoRa.

Le message est récupéré sur la plateforme cloud avant d’amorcer la procédure automatique d’alerte à toute la chaîne de solidarité pré paramétrée. Dès lors qu’une personne prend en charge l’accidenté, un message est renvoyé dans la chaussure pour activer une vibration. Le porteur est informé qu’une assistance est en cours d’acheminement.

Franck Cherel Izome Parade

Franck Cherel, Directeur Général, présente la chaussure de sécurité Parade Connect

Du concept à l’industrialisation : l’écosystème angevin en action

Ce qui est alors qu’une vue de l’esprit va se concrétiser en novembre 2016. “Nous avons proposé cette idée lors du salon Expoprotection avec deux startups et le résultat était unanime : les professionnels nous expliquaient que Parade Connect était la révolution qu’ils attendaient dans le domaine de la chaussure de sécurité. Ceci nous a décidés à passer à l’étape de l’industrialisation” raconte Franck.

Mais le fabricant de chaussures n’est pas électronicien. Il confie alors la réalisation de son concept à des sachants. À l’air des startups, Parade imagine glisser une brique technologique dans sa chaussure, “tadam. c’est fait !” s’amuse Franck, “sauf que nous étions trop différents des objectifs que suivent les startups qui nous accompagnaient. Nous sommes donc repartis de zéro et nous avons croisé sur Angers un écosystème riche.”

En effet, We Network réalise alors le cahier des charges et épaule l’entreprise pour ses appels d’offres sélectionnant Eolane et Scalian. Parade a également pu s’appuyer sur des universités comme l’ISTIA, l’ICAM, l’Ecole du Design de Nantes, la coopérative Angers French Tech ou les gérontopoles Pays de la Loire.

“De belles fées se sont penchées sur le berceau de notre projet, nous ont poussés et challengées. Depuis l’automne 2017, Parade travaille sur le projet avec ces sociétés et est actuellement en train de sortir les têtes de série, réalisées à la Cité de l’Objet Connecté.”

Pour Parade, la chaussure connectée Parade Connect va permettre d’élargir son spectre de clientèle. L’entreprise souhaite dégager ainsi de nouvelles clés d’entrée pour l’acquisition de nouveaux clients. Présent sur 30 pays, le marché international pèse déjà 8% du chiffre d’affaires de Parade. La société entend bien s’appuyer sur sa chaussure connectée pour maximiser sa visibilité.

Du travailleur isolé aux séniors

Franck Cherel l’admet, l’idée de faire des chaussures connectées pour le marché des séniors lui trottait dans la tête depuis un moment. C’est en janvier 2017 que l’opportunité va se présenter. “Nous avons été sollicités pour répondre à un appel à projet pour la Silver Economie. Il s’agissait de répondre à un besoin pour les personnes seules isolées et fragiles” nous explique-t-il.

“Pour répondre à cet appel à projets, nous avions besoin de retourner à une certaine agilité. Le groupe Eram a 91 ans, nos process sont très industriels. Cela impose une échelle de temps incompatible avec le délai de cet appel à projets. Nous avons créé la startup E-Vone.” C’est dans ce sens qu’il était indispensable pour la société de retourner sur un mode startup afin de produire une chaussure en impression 3D,  un marketing, une documentation et un pitch en 15 jours.

Quelques jours plus tard, la société se voit délivrer le prix de la Meilleure Innovation Technologique SilverEco 2017. “Cela a été l’occasion pour nous de rencontrer des associations d’aidants, des gériatres, des psychologues nous encourageant à poursuivre le projet et à industrialiser. “Un sentiment renforcé à la réception d’un award  “Tech for a better World” lors du CES Unveiled 2019 : ”Un bon coup de pouce ! Cela fait suite à notre présence au CES en 2018. Nous avions bénéficié de plus de 1000 retombées média, telles que BBC World et Discovery Channel, alors que nous n’étions ni award et ni médiatisé.”

evone-_52

La chaussure connectée E-Vone pour les séniors

Véritable success story pour le secteur de l’IoT, Parade va confirmer cette année l’engouement généré autour de ses produits connectés. La société réfléchit également au lancement de ses projets IoT aux USA. Sa présence au CES 2019 sera, par ailleurs, l’occasion d’amorcer la commercialisation avec un modèle de vente tout aussi disruptif que ses produits. En effet, les chaussures intelligentes Parade Connect et E-Vone seront disponibles en location pour 35€ par mois.