paranocta
29 mai 2017

Paranocta®, l’éclairage qui chasse la nuit !

Une fois n’est pas coutume, Hilda et Stéphane Ponge, entrepreneurs, passionnés d’environnement et d’aménagement extérieur ne viennent pas du monde des ingénieurs, mais ont développé des expériences diverses en matière de système d’éclairage. La Cité de l’objet Connecté les accompagne dans la réalisation du Paranocta®, un lampadaire nomade et connecté à usage multiple. Un projet qui mérite d’être mis en lumière !

La lumière comme philosophie

Profiter de la plage avec Paranocta

Au départ, ce qui leur importe, c’est la qualité des espaces extérieurs de plus en plus vus comme des pièces à part entière. C’est au travers d’une expérience empirique d’obscurité dans le cadre d’organisation d’événement que l’idée prend forme. Stéphane crée avec des ballons publicitaires son premier prototype de lampadaire mobile et sans-fil, mais énergivores et peu fonctionnel, car très lourd et encombrant…

« Le Paranocta®, du latin “contre la nuit”, apporte de la lumière dans un rayon de 25 m² n’importe où… sauf dans l’eau… enfin pour l’instant. C’est au final l’inverse d’un parasol qui crée de l’ombre partout »

L’objectif est ainsi d’ouvrir un nouveau segment : c’est plus qu’un dispositif lumineux, il est éclairant à 360°, alliant autonomie et lumière d’ambiance chaleureuse. Le projet a pris forme après un travail de veille sectorielle sur l’évolution rapide des technologies, la création de la Cité de l’Objet Connecté, en 2015, ayant constitué l’opportunité de se lancer pour de bon.

Le lampadaire mobile de fabrication chinoise apparue il y a trois ans sur les terrasses, souligne un véritable engouement et annonce un marché porteur ! Surtout que l’ensemble de ces produits sont froids, peu autonomes et manquent de puissance…

« La volonté est de proposer plus que tous les objets déjà existants sur tous les critères. » précise Hilda.

Des expériences éclairées

Eclairage exterieur sans fil Paranocta®

« Nous ne réinventons pas la lumière, mais nous croyons beaucoup à ce nouveau segment, au même titre que le Renault Espace a inauguré un nouvel esprit alliant confort et convivialité. » précise le couple d’entrepreneurs.

L’idée était de dépasser le lampadaire mobile pour aller vers un objet « ultra » nomade, de par sa légèreté et sa facilité de transport. Robuste, il est tout-terrain à l’extérieur de la maison, mais flatte également les terrasses. Par analogie avec GoPro et sa caméra de loisir, le lampadaire devient avec Paranocta® un élément de convivialité et favorise la mobilité dans les espaces de vie extérieurs !

Comme le souligne Stéphane, la lumière ayant toujours était un facteur de sociabilité :

« Les hommes des cavernes se réunissaient déjà autour d’un feu et de sa chaleur, désormais vous pourrez prolonger vos soirées sur la plage ou entre amis ».

Lanterne-sans-fil-Led-Paranocta

En tant qu’objet connecté, le Paranocta® est conçu avec son application smartphone ou mobile téléchargeable gratuitement permettant de varier l’intensité de la lumière avec commande à distance, un retour batterie et une fonction boost pour accéder à encore plus de lumière pendant 30 minutes (500 lm).

« Aujourd’hui, nous sommes dans un compromis entre esthétique et tout-terrain, mais à terme nous pouvons imaginer déjà des évolutions telles que la miniaturisation, l’utilisation de nouvelles possibilités électroniques et la proposition de différents matériaux ou design pour la lanterne ou le mât. Le plus compliqué était de faire simple et épuré, avec malgré tout, l’idée de flatter les terrasses. »

Dans l’usage, le Paranocta® se révèle intelligent au-delà de son aspect connecté car adaptable à différentes utilisations par exemple en cas de panne électrique.

« La production est en cours avec 35 pièces réunies. La lanterne est fabriquée en Pays-de-Loire, le mat en Alsace et la carte électronique à la Cité de l’Objet Connecté. La mécanique, l’électronique le design de la lanterne et du bloc ont également été conçus avec l’aide d’Hubert Chevalier et Pascal Blot à la Cité de l’Objet Connecté, avec de nombreux allers-retours entre nous, sur une année. »

Depuis le début du projet, le produit a beaucoup évolué grâce à de nombreuses observations et expérimentations « permettant de passer d’un simple lampadaire au trois en un : une lampe compacte connectée, une lanterne et un lampadaire nomade d’1m85, le tout adaptable à différents environnements. »

Hilda insiste sur l’intérêt de s’être appuyé sur une démarche expérimentale incluant par exemple l’utilisation de questionnaires/sondages pour passer d’une idée de départ à un produit fini qui la dépasse !

Sac-Paranocta

La phase de commercialisation commence dès maintenant… Comment profiter jusqu’au bout des douces nuits d’été qui arrivent ? En cliquant sur www.paranocta.com !